Retour dans le réel pour le vide-dressing !

Véritable phénomène, le vide-dressing est bien loin désormais des boutiques de fripes ou des bourses aux vêtements de nos parents. Il est devenu le rendez-vous fétiche des passionnés de mode, leur permettant de vider non seulement leurs placards mais également de les remplir de nouvelles pièces de créateurs ou de marques, à petit prix. Mais un vide-dressing aujourd’hui c’est bien plus que cela…

Le web est passé par là et certains sites surfent sur cette tendance ; pourtant ces événements se multiplient. Les aficionados ont bien compris l’intérêt de ces événements éphémères, mêlant souvent les avantages des achats en boutique (pouvoir voir, toucher, essayer un vêtement ou un accessoire) à celui de la rencontres d’autres fans de mode dans une ambiance fun et détendue.

La Manufacture éphémère est allée à la rencontre de 3 blogueuses de mode également organisatrices de vide-dressing en France. Julia, Marion et Chloé ont accepté de partager leur expérience et reviennent sur les petits plus de ces événements qui rassemblent quelques heures durant les mordus de mode.

banner-LMFMR690a

 

Quelques mots sur vos blogs…

Julia –  » Débuté il y a à peine 2 ans, mon blog Today will be great me permet de partager mes looks, comme beaucoup de blog mode, mais aussi mes voyages et bonnes adresses. A Paris principalement mais aussi celles découvertes lors de mes voyages ou week-end. Son nom m’est apparu comme une évidence pour moi car j’ai envie de mettre que du positif dedans, c’est d’ailleurs un mantra que je me répète dès qu’une baisse de moral se fait sentir.  »

Marion –  » Je tiens le blog The Lady Jersey depuis presque trois ans où je parle principalement de mode mais également de beauté et de voyages. Je tends à le développer de plus en plus. J’adore associer des pièces basiques abordables de tous avec des pièces plus rares et plus luxueuses.  J’organise mon dernier vide-dressing, comme les précédents, avec ma meilleure amie Clémentine du blog Paris Grenoble. « 

Chloé –  » chloeandyou.fr c’est tout simplement : mon style, mes envies, mes voyages… Je blogue par plaisir, sans prise de tête pour m’aérer l’esprit en sortant du travail.  »

Votre 1er vide-dressing ?

Julia –  » En avril dernier à l’Hôtel Georges à Paris. C’était la 1ere édition du POP UP BAZAR, concept crée avec des amies blogueuses qui mêlent VD de blogueuses, petits créateurs et espace cocooning pour offrir un large choix de produits à nos lectrices / acheteuses ainsi qu’un moment girly entre copines. On a passé une journée de folie, il y avait une telle effervescente ! Je crois que tout le monde était ravie et c’est pour cela que l’on remet ça !  »

Marion –  » Mon premier vide-dressing s’est déroulé avec Lyon. Je n’en étais pas l’organisatrice car c’était au tout début de mon blog, il y a environ deux ans. Avec Clémentine nous avons même fait un reportage sur France 3 (disponible sur ma chaîne YouTube). Mon meilleur souvenir reste le dernier VD où nous avions énormément vendu de pièces. Il n’y a rien de plus réjouissant que vider ses placards pour faire le vide. Mais c’est également à celui-ci que j’ai vu le plus d’émotions auprès des clientes qui sont aussi nos lectrices et donc très proches de nous. Une anecdote assez drôle : celle d’un homme d’une quarantaine d’années m’ayant acheté trois paires de chaussures d’un coup. Je ne savais pas vraiment ce qu’il allait en faire…  »

Chloé –  » Mon tout premier vide-dressing, c’était avec 4 blogueuses dans un petit café parisien, La Penderie. J’avais rapporté 3 fois plus de vêtements que tout le monde, je n’avais pas assez de place pour tout exposer et par dessus le marché, je n’avais même pas eu le temps d’étiqueter mes vêtements. C’était l’anarchie ! Surtout que beaucoup de lectrices étaient arrivées avant l’ouverture. Plus jamais ! « 

Pourquoi avoir choisit d’organiser une vente éphémère plutôt que de proposer vos vêtements/accessoires sur des sites ?

Julia –  » Je vends quelques pièces via le site vide-dressing mais ce genre de vente est plus sympa. On passe un très bon moment, rencontre pleins de monde et c’est toujours agréable de voir que les fringues que l’on ne met plus vont faire le bonheur de quelqu’un d’autre !  »

Marion –  » On adore organiser des vide-dressing avec Clémentine. Trouver le lieu, la date, par quel moyen nous allons communiquer et quelles sont les activités possibles pour nos clientes. De plus, j’ai remarqué que l’on vend beaucoup plus sur un concept comme celui-ci que via Internet. Avec le web les clientes ne peuvent pas essayer, ni voir la qualité du produit. Et surtout, nous-même avons plus de frais entre les sites qui se prennent une commission et les frais d’envoi.  »

Chloé –  » Parce qu’au final de vendre sur internet, ça prend autant de temps. Faire les photos, répondre aux questions, envoyer la pièce etc. Et le but de ces vide-dressing, c’est aussi de passer une agréable journée et surtout de rencontrer nos lectrices.  »

Qu’appréciez-vous particulièrement dans les vide-dressing ?

Julia –  » Passer une journée avec ses amies, voir l’aboutissement de toute une organisation prendre vie et vider mon placard.  »

Marion –  » J’ai répondu précédemment, mais la conclusion c’est que cela change du virtuel ! C’est tellement plus gratifiant pour nous de rencontrer nos abonnés, de parler avec elles, de faire des photos et par la suite créer un vrai lien… « 

Chloé – «  Tout ça ! Ce partage. Les rencontres, les bons moments. Et bien-sûr, l’ultime but, vider mon armoire pour accueillir mes nouvelles envies.
C’est d’ailleurs pour ces raisons, que l’envie de créer un événement régulier m’est venue. Le POP UP BAZAR, un mélange de blogueuses, de créateurs, d’artistes et de surprises dans des lieux authentiques. Un rendez-vous à ne surtout pas manquer, rempli de jolies trouvailles, de mignonneries, de bonnes affaires…  »

Un conseil pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer ?

Julia –  » Se mettre à plusieurs surtout ! Et créer un véritable événement autour. Nous c’est ce que nous essayons de faire pour attirer le plus de monde possible, on croise les doigts maintenant.  »

Marion –  » Pour celles et ceux qui voudraient faire des vide-dressing, il faut bien connaître sa ville pour trouver un superbe endroit. Il faut aussi s’associer avec des personnes que l’on connaît pour s’entendre sur la communication notamment. C’est une question de confiance. Et puis il faut avoir pas mal de pièces à vendre pour donner du choix mais aussi pour appliquer des prix vraiment très intéressants.  »

Chloé –  » D’être bien organisé, bien « doser » la quantité de vêtements, suffisamment pour donner envie de chiner mais pas trop pour ne pas décourager. Et surtout bien étiqueter ! « 

 

ligne_etoile2

Une des difficultés que rencontrent les organisateurs de vide-dressing, comme tout événement éphémère, reste de toucher le public à temps. Ceux-ci ne durent généralement que 24h à 48h et sont souvent cachés des yeux des passants. Sans une invitation ou un bouche-à-oreille efficace, le vide-dressing restera confidentiel. Les réseaux sociaux sont souvent un excellent moyen de les découvrir avec désormais l’agenda de la Manufacture éphémère.

Un très grand merci à Julia, Marion et Chloé pour le partage de leurs expériences.

Nouveau créateur ?

Ajouter votre présentation

Evénements

« novembre 2017 » loading...
L M M J V S D
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3

Sestian Nature et Senteurs chez Aix’Potentiels

4 février 2017 - 31 mars 2018

Pop Up Store à Paris 20ème

1 octobre - 31 décembre

Planète des Créateurs

2 octobre - 31 décembre

Newsletter

Inscrivez-vous !