Portrait de créateur : Claire Lecreux

Une courte interview avec la Manufacture éphémère pour découvrir une créatrice hors des sentiers battus, céramiste passionnée, Claire Lecreux. Ses collections élégantes, sobres et épurées invitent à la contemplation de l’objet. Une redécouverte de la matière toute en subtilité et naturel.

2 Collection porcelaine© Photo : Claire Lecreux
Votre parcours en quelques mots ?
Après un BTS Art Céramique à l’école Olivier de Serres à Paris (ENSAAMA) obtenu en 2006, je me suis perfectionnée auprès de céramistes expérimentés : Augusto Tozzola pour le tour de potier, et Catherine Jeantet pour la réalisation de mes propres émaux de haute température.  J’ai commencé à créer mes premières collections à Paris en 2010. Depuis 2014, je me suis installée à Périgueux en Dordogne, où nous avons créé l’Atelier Mataguerre avec mon compagnon Thomas Villette, qui est dessinateur et graveur.

 

Comment définiriez-vous votre style ?
Je cherche surtout le naturel et l’authenticité dans mon travail. La terre que j’utilise, le grès, est un matériau très solide, et imperméable après sa cuisson à 1280°C. Cela me permet de travailler mes pièces en laissant des zones brutes, quand je n’y applique pas des émaux issus de mes propres recherches. J’utilise uniquement des minéraux naturels, et les couleurs et effets obtenus m’évoquent des paysages ou des lumières.  Mon but est que, lorsque l’on prend en main une de mes pièces, l’on puisse ressentir la chaleur de la terre, sa texture, le geste qui l’a façonné.

 

De l’idée à l’œuvre, comment se concrétise une création ?
Dans mon travail en général, je jongle avec deux types de production : des pièces uniques et des objets du quotidien. Pour les pièces uniques je recherche une harmonie entre forme et matériau : des lignes généreuses, souvent organiques. J’aime réaliser de grandes pièces, avec lesquelles je fais corps au moment du façonnage, et sur lesquelles je laisse la trace du geste apparente. Les objets utilitaires demandent plus de recherche : je m’inspire de mon travail sur les pièces uniques, pour réattribuer les qualités d’une forme ou d’une texture, afin de donner une sensibilité à ces objets. Mais l’objectif principal est la fonction et la praticabilité : je réfléchis longuement, souvent des mois, par des croquis, des prototypes, pour parfaire une forme, la rendre préhensible, adaptée à un usage, tout en l’épurant au maximum, pour laisser surtout la matière parler d’elle-même.

 

5 pots à spatules© Photo : Claire Lecreux

Vous êtes plutôt monde virtuel ou monde réel ?
Le métier de céramiste étant très concret, je suis d’emblée plus attirée par le monde réel. Depuis que j’ai ouvert mon atelier-boutique il y a un an et demi, je suis plus efficace dans mon cheminement créatif, grâce au dialogue direct avec ma clientèle, qui est très enrichissant. Créer c’est partager, tout comme cuisiner. Tout en gardant mes règles de création, je m’adapte et réalise parfois des objets auxquels je n’aurai pas songé. Mon parcours se façonne autour de la demande. C’est aussi pour cela que je m’attache à réaliser des objets personnels, simples et de qualité : ce langage là est indémodable. J’apprécie cependant internet pour rester connectée à ce qui se passe dans le monde de la création, les idées circulant vite aujourd’hui, et les modes avec.

 

1 assiettes© Photo : Claire Lecreux

Avez-vous déjà participé à un marché de créateurs ou une boutique éphémère ?

Oui j’ai participé à différents marchés de créateurs : plutôt des marchés de potiers ou des salons d’artisanat d’art qui peuvent permettre de se faire connaitre. Aujourd’hui je préfère donner le maximum d’énergie à mon propre atelier-boutique, ou développer des mises en vente plus pérennes, comme vendre dans d’autres boutiques, pas forcément éphémères. Par exemple je travaille depuis plus d’un an avec le magasin Bélice, à Périgueux, un fabriquant de savons qui vend mes porte-savons dans sa boutique. Nous y gagnons tous les deux, puisque lui a pu répondre à une demande de sa clientèle, et moi présenter mon travail en dehors de mon atelier.  J’ai aussi participé tout l’été à une exposition sur les arts de la table organisée par le Pôle Expérimental des Métiers d’Art de Nontron, ce qui m’a permis de faire connaitre mon travail au-delà de la ville de Périgueux, le PEMA étant très dynamique vis-à-vis du développement et de la reconnaissance des Métiers d’Art dans le Périgord.


Retrouvez Claire Lecreux du 21 novembre au 31 décembre 2015 à l’exposition « Jardin d’Hiver », au château de Nontron (24) et toute l’année dans son espace de vente, l’atelier Mataguerre.

Pour découvrir Claire Lecreux… www.clairelecreux.com |Pinterest | la Manufacture éphémère

Nouveau créateur ?

Ajouter votre présentation

Evénements

« novembre 2017 » loading...
L M M J V S D
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3

Sestian Nature et Senteurs chez Aix’Potentiels

4 février 2017 - 31 mars 2018

Pop Up Store à Paris 20ème

1 octobre - 31 décembre

Planète des Créateurs

2 octobre - 31 décembre

Newsletter

Inscrivez-vous !