Portrait de créateur : Célia Granger

Une courte interview avec la Manufacture éphémère pour découvrir une créatrice française, Célia Granger, et la marque Après Bastille qu’elle a créé. Ses articles de maroquinerie hérités des savoirs-faire français allient élégance et sobriété. Du sur-mesure à la personnalisation de ses dernières collections, l’intemporalité de ses créations invite à une redécouverte de l’objet… et des matières.

SacScott© Photo : Après Bastille

Votre parcours en quelques mots ?

J’ai débuté mon activité professionnelle dans une voie « classique », l’aménagement du territoire. J’ai travaillé pendant 8 ans en cabinet d’architecture, dans le cadre de projets d’urbanisme et de développement urbain. Mais j’ai parallèlement toujours gardé des  activités de création et visité des dizaines d’expositions d’art et d’artisanat. L’envie d’utiliser mes aptitudes manuelles et mon goût pour les beaux objets ont finalement pris le dessus, et j’ai sauté le pas en passant un CAP de sellerie-maroquinerie.  Installée en 2009 en tant que maroquinière indépendante, j’ai rejoint  en 2013 le quartier des artisans du Faubourg Saint-Antoine, en ouvrant un atelier partagé avec un ébéniste.

Qu’aimez-vous dans votre métier ?

Le travail d’une matière comme le cuir est un bonheur des sens… Parfum, texture, velouté d’une peau, crissement lorsque le cuir est plié et cousu… Travailler une peau d’animal inscrit d’emblée dans une longue filiation, donne une responsabilité à l’artisan et du sens aux objets façonnés. C’est aussi se placer dans un autre rapport au temps, celui du temps nécessaire pour faire naître un objet.
La maroquinerie, comme tout artisanat d’art, constitue également l’alliance parfaite de la technicité et de l’expression artistique.

Comment définiriez-vous votre style ?

La vedette de mes sacs à main, c’est le cuir ! J’espère le mettre en valeur à travers un style sobre, épuré, à l’écart des modes.

CabasScott© Photo : Après Bastille

Comment est née votre marque ?

Créer une marque n’était pas un objectif en soi. C’est un cheminement, issu du sur-mesure. Créer un sac à partir d’une peau, c’est presque comme se retrouver devant une page blanche ! Mes clients m’ont incitée à dessiner des modèles, pour avoir une idée de mon style personnel, et pour restreindre le vertigineux champ des possibles. Cela m’a permis d’exprimer des envies de formes que j’avais progressivement muries. Après Bastille reprend cette double orientation : la possibilité d’avoir un sac de créateur personnalisé et la possibilité d’un complet sur-mesure.

Avez-vous déjà participé à un marché de créateurs ou une boutique éphémère ?

Dès que de nouvelles créations voient le jour, Après Bastille participe à des expositions et événements tels que le Carrousel des métiers d’art au Louvre à Paris, ou les journées européennes des métiers d’arts. Au-delà de l’aspect « boutique », ces manifestations sont toujours l’occasion de rencontres et d’échanges passionnants avec le public, où l’on réalise qu’au 21e siècle digital, le travail de la main n’a rien perdu de son aura…

10515138_962926407057216_8544530729145394988_o© Photo : Après Bastille

Après Bastille se découvre toute l’année dans son atelier du 12e arrondissement de Paris sur rendez-vous. N’hésitez pas à contacter sa créatrice !

Pour découvrir Après Bastille… www.apresbastille.com | Facebook la Manufacture éphémère

Nouveau créateur ?

Ajouter votre présentation

Evénements

« septembre 2017 » loading...
L M M J V S D
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1

Sestian Nature et Senteurs chez Aix’Potentiels

4 février 2017 - 31 mars 2018

L’îlot Créateurs

8 juin @ 10 h 00 min - 15 novembre @ 19 h 00 min

Marché de créateurs

1 octobre @ 10 h 00 min - 18 h 30 min

Newsletter

Inscrivez-vous !