Portrait de créateur : Alix Tran

Une courte interview avec la Manufacture éphémère pour découvrir причины и итоги гражданской войны 1861 1865 Alix Tran, fondatrice de la marque de bijoux My Sen. Une passion pour les arts et un travail appliqué de l’œil et de la main forment la génèse de ses bijoux pensés et réalisés en France, en petites séries. Des créations qui subliment la nature pour mieux l’immortaliser.

кинотеатр мори синема расписание сеансов  

http://www.concomitance.com/delo/muzei-niderlandov-na-karte.html музеи нидерландов на карте
 
© Photo : My Sen
Votre parcours en quelques mots ?
C’est à l’école des arts décoratifs de Strasbourg que j’ai découvert le Bijou. Avant ça, je suis passée sur les bancs de la fac, en Histoire et Histoire de l’art. C’était passionnant, mais il me manquait le côté manuel ! En parallèle, je découvrais le milieu « créateur », en arpentant les rues de Paris, de salons en boutiques. Arrivée à Strasbourg, ça a été une évidence. Le monde du bijou est riche de sens, chargé d’histoire, et j’ai appris le travail du métal, physique et minutieux. Je me suis lancée à mon compte à la sortie des études, officiellement en novembre 2015 !

тюнинг москвич своими руками фото  

La naissance d’une passion : le jour où tout à commencé…
Aux arts décoratifs de Strasbourg, il y a un pôle Objet, avec différents ateliers : Bijou, Livre, Métal, Bois, Verre, Céramique… On touche directement à la matière. Ce n’est pas une formation technique, mais artistique : on part d’un projet, et les professeurs nous aident à le réaliser, c’est très libre. Ça m’a ramené à quelque chose que je faisais enfant, et que j’avais perdu pendant mes études : bricoler, fabriquer des objets avec les mains… En même temps, l’univers du bijou est très riche : c’est un vrai plaisir d’en découvrir peu à peu l’histoire, les significations. Il y en a pour la tête et les mains !

написать сообщение софия  

De l’idée à l’oeuvre, comment se concrétise une création ?
Souvent, c’est la nature qui me sert de fil directeur. C’est une source d’inspiration inépuisable et dans laquelle je retrouve ma façon de travailler : prendre un élément de base, et le répéter pour former un objet plus imposant. J’aime passer directement par la matière. Je ne dessine pas, ou seulement un gribouillis pour poser la forme. Le résultat est toujours différent de l’idée du début. C’est un cheminement, qui se fait à tâtons, sur la matière, et qui provoque des surprises. Il faut se faire plaisir sur la forme, et en même temps, penser aux aspects pratiques (est-ce que je vais pouvoir la reproduire, est-ce qu’elle est facile à porter…). Je passe par une phase de test en portant mes bijoux. Et pour finir, il faut laisser l’objet « reposer » pendant un temps, avant de l’intégrer au catalogue.

тату рукав трэш  

http://mishotel.com/tech/nuzhno-li-delat-kolonoskopiyu.html нужно ли делать колоноскопию
© Photo : My Sen

Une de vos créations qui vous a marqué(e) ?
Ma marque est toute jeune et en construction. J’en ai récemment changé le nom pour devenir My Sen : c’est mon deuxième prénom, vietnamien, qui signifie « jolie fleur de lotus ». Ça faisait sens, un écho avec une de mes pièces préférées, qui est en même temps la première : les bagues fleurs à accumuler, dont la plus grande reprend la forme d’un lotus. Ce nom était une évidence, encore une fois, comme si tout était là, mais à découvrir, au fil des rencontres (c’est une créatrice qui a mis le doigt dessus, alors que c’était sous mon nez).

lg p765 характеристики  

http://bontex.it/community/skolko-stoit-porshnevaya-na-uaz-3303.html сколько стоит поршневая на уаз 3303
© Photo : My Sen

Avez-vous déjà participé à un marché de créateurs ou une boutique éphémère ?

http://origins.cc/community/kakie-programmi-mozhno-udalit-s-noutbuka.html какие программы можно удалить с ноутбука Je me suis lancée au début de la période de Noël, j’ai donc eu l’occasion de participer à plusieurs salons, de styles et d’envergures différents : des salon métiers d’art à Strasbourg et Saint Jean Saint Maurice sur Loire, une vente A Little Market, le salon créateurs parisien Des Filles en Aiguille… C’est une bonne façon de connaître son public. On rencontre directement les gens, dans différentes villes, on discute avec les autres créateurs, c’est souvent convivial. Je cherche des points de vente, mais je veux aussi conserver ce système, pour garder ces moments de découvertes.

http://inoxsys.hu/community/mezhdunarodniy-sovet-rerihovskih-organizatsiy.html международный совет рериховских организаций Retrouvez Alix Tran et l’univers My Sen lors de son exposition au château d’Asnières du 15 septembre au 7 octobre (Filo Rosso, Biennale internationale de bijou contemporain) ainsi qu’au salon Hôtel Bohême, les 7 et 8 octobre 2017.

танк из пластилина своими руками http://test.arttuning.kz/leon/instruktsiya-kotel-gazoviy-vulkan.html инструкция котел газовый вулкан Pour découvrir My Sen… mysen-paris.fr | Facebook | Pinterest | la Manufacture éphémère

Nouveau créateur ?

Ajouter votre présentation

Evénements

« août 2017 » loading...
L M M J V S D
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3

Sestian Nature et Senteurs chez Aix’Potentiels

4 février 2017 - 31 mars 2018

L’îlot Créateurs

8 juin @ 10 h 00 min - 15 novembre @ 19 h 00 min

La Boutique de Créateurs

1 juillet @ 10 h 00 min - 31 août @ 19 h 00 min

Newsletter

Inscrivez-vous !